Si la Terre est fronde…

8

juin 27, 2017 par Parallèles Potentiels

Si la Terre est ronde

sa cime est elle plate ou carrée ?

Si la Suisse est blonde

De quelle couleur

Est sa racine barrée ?

Une touffeur de fraicheur

dans la perçée jaune

de la clameur d’été 

grillonne la nuit alpine

il faudra en extraire le jus

riche en antioxydant

Avant qu’il ne se sauve

Soigner le bromure par

la racine de l’orage

ensevelissant

le chaud

lavant la chaux
Puiser le chèvrefeuille

sur le sentier alpin d’un matin

De passage

un peu raide, le sentier

Aucun retraité ne le tenterait

avant la pluie du soir

dans une poche feindre de l’oublier

pour mieux l’en exhumer 

l’offrir à un prochain

qui n’en a que faire :

c’est l’intention qui conte
On ne se remet jamais du rire

C’est ainsi que le chat est grand

dans la chouette de la nuit

estivale

au coeur d’un val oublié avant d’y revenir

a Alpnachstadt, en basse montagne

Dans un hotel familial tenu par une bande de maniaques compulsifs preservant leur identité du mieux qu’ils le peuvent avant le rachat chinois dont ils ne veulent pas

au bord d’un lac de plus

un cordon géant comme tant d’autres ici

on en fera le tour

on en aura pas le temps

on le fera pourtant

On accompagnera encore des Scouts au bord du jour vers leur chalet d’Adelboden, conduit par un chauffeur roumain sous-sous-sous traité au dernier degré d’exploitation industrielle

Respire cette nuit qui vous le rend au centuple dans les cercles concentriques d’un hotel fermé où, si la fondue est contingentée, la magie ronronnante de la nuit luit à petite dose, produisant son effet de yeux fermés sur herbe fraîchement coupée dans le car avancant dans les emboueillages de l’autobahn allemande menant au chateau de Hohenschwangau.

Tous les elfes seront bonds 

à sortir des névroses

des gens de la ville

parlant trop

 se repandant dans le meta-organisme

de la prolifération urbumaine

Mon chevrefeuille au nez je porterai encore froissé dans ma poche

ici reposant sur un fruit de la passion

amortie par le tentant

Si la Terre est la Simca

de mon grand-père

Comment puis-je m’en défaire ?

A t’elle une valeur d’estime ?

Oui, sur l’une des cimes

non escaladées ce matin

avant de partir le lendemain

A Neuschwanstein

revisiter Louis II de Bavière

Dans le cahier de vacances

D’autres êtres que soi

tous neufs sortis de l’enfance

comme la montagne à gravir

pour y parvenir

Jouer du rire

Si l’on ne revient jamais

 Intact du pire

(Sauf Boris Cyrulnarsenic le résiliant suprême)

Cap au Pire

Ou au Pirée

On s’en contentera

Droit de cité, droit de Circé, droit de cétacé, c’en est assez !

Paysage de la nuit

dessinez encore longtemps

l’absence de rails de destinées

tout sauf toutes tracées

Par le formatage des métiers

et leurs réunions

sans fin

La vie est un abus de pouvoir

Bis repetitat

Dans la rondeur de la nuit incertaine

Après la pluie

Coulant dans la gouttière de ma Mémoire

Aucun mal à y voir

Si laTerre est fronde…

Si pourtant l’on ne s’y révolte guère

Que faire ?

Si la Terre est ronde sa cime est elle plate ou carrée ? Si la Suisse est blonde De quelle couleur Est sa racine barrée ? Une touffeur de fraicheur dans la perçée jaune de la clameur d’été grillonne la nuit alpine il faudra en extraire le jus riche en antioxydant Avant qu’il ne se sauve Soigner le bromure par le mal qui soigne des chamanes sans fin…

https://christopheriedel.wordpress.com/2017/06/27/si-la-terre-est-fronde/

Publicités

8 réflexions sur “Si la Terre est fronde…

  1. BG dit :

    « herbe frsuchement coupée dans le car avancant dans les emboueillages de la highway,!!!!!  » La vieille chouette a encore de bons yeux à la relecture: les fautes gâchent la poésie. Par ailleurs puisqu’elle est mise en cause, elle a un droit de réponse: elle ne réclame aucun copyright sur « Cap au pire » (Beckett est à tout le monde); dans l’affaire évoquée sans demi mot il ne s’agissait pas d’ une citation mais d’une découverte grâce à la sus évoquée vieille chouette qui, simplement n’a pas apprécié la récupération/ appropriation ingrate par l’artisan récupérateur pour sa plus grande mise en valeur. De plus il faut corriger une erreur matérielle ledit copyright portait sur St John Perse, malheureux au jeu des devinettes, et non Beckett. Ravie toutefois d’apprendre que la vieille chouette » est « au demeurant » sympathique. Bilan match nul, une réflexion déplacée chacun. Merci de régler nos comptes en privé. Et certain concert écouté de conserve fut un bon préliminaire à la visite du château du cygne peutèêtre réapparaîtra-t-il (et non t’il) sous forme de Till (l’espiègle).Signé: la vieille chouette détraquée sur la forme mais bien utile pour la remise en forme d’articles francophones (presque une assonance)

  2. BG dit :

    qui vient ramasser les commentaires qui sont laissés ici? j’en avais pourtant laissé un…

  3. BG dit :

    Elsa ne posera plus de question, elle a volé le bromure du chamane….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 088 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :