Douche réinventée, capsule essentielle

Poster un commentaire

mars 24, 2017 par Parallèles Potentiels

Douchepresso, what else ? Entre deux injonctions paradoxales du monde, aucun mal à se faire du bien avec un petit produit innovant sous la douche. En capsules. Pas mon truc, surtout pour le café.

Mais celles-ci micro-nébulisent des huiles essentielles via la pomme de douche. Et sont recyclables. Si si. Une bonne idée, testée pour vous. Skinjay. Drôle de nom. Pourtant 100 % naturel et français, sinon je ne le chroniquerais pas…

Skinjet était déjà pris ? Skinjay sonne anglais, pour l’export. Pourtant, c’est bien français. Un produit de niche, ou plutôt de cabine, qui gagnerait à percer : le bien-être odorant en combinaison d’huiles essentielles dans sa douche. Why not?

mixer-et-son-coffret-decouverte.jpg

Son créateur a eu l’idée  « en prenant une douche, en mouvement, comme toujours. » explique Nicolas Pasquier. Il ne boit pas de café mais aime s’encapsuler. Bien sûr, le terme est impropre, ce n’est pas ça, l’encapsulation. Mais ça marche. Le design est bien, genre facette de pierre précieuse 4D, un peu étrange, un peu space techno product. 

Tout simple, pourtant

Production 100% française en Auvergne et Lyonnais. Mélange 100% naturel à base de produits bio. Si, si. Assemblage et emballage par d’adorables handicapés mentaux, qui n’ont pas l’air surexploités, dans un CAT : Centre d’aide par le Travail -ou ESAT – lyonnais qu’on a visité. Bonne ambiance, pour ce qu’on en a vu.

Moi, je trouve ça admirable. Sans en faire trop dans l’idyllique. Il faut imaginer le travail d’intégration des familles derrière, aussi. Et de jeunes travailleurs contents de sortir de chez eux, de produire quelque chose…

17191521_1760564750924279_3729833241058321692_n

Atelier parfum

Avant, on venait de déguster du nez un aperçu des futures senteurs de la marque dans les jolis locaux bleu tendre de cette petite entreprise lyonnaise et parisienne.  J’en avais entendu parler quand ils avaient eu le prix de l’Innovation au Salon spécialisé EquipHotel, fin 2016, me disant : tiens, marrant, ce gadget…

The test : Résultat des courses

– C’est plutôt agréable,assez transgenre : on peut accepter une touche de parfum, sans connotation, maintenant.  Comme les hommes ont accepté l’idée d’être massés en spa. La capsule ne génère pas de mousse ni ne parfume ni ne laisse de dépôt la peau. Ni sur les parois ou murs de la douche.

Bouquet olfactif raffiné

Cela ne sent ni la cocotte ni l’aftershave drakkar low cost de caricature masculine. En ces temps où les perturbateurs endocriniens sont partout, de quoi peut-on être sûr ? Que les produits sont vraiment naturels. Ce n’est pas du H&Shouldbeurk, hélas meilleur pour la robinetterie que pour la peau. Ni du H&M cheap en version dermato.

Skinjay fournit le particulier via sa boutique en ligne et 150 majestés hôtelières luxueuses : Georges V, Plaza-Athénée, Molitor (à Porte d’Auteuil) et un bon paquet d’autres. Comme c’est un produit insolite, une sensation nouvelle, ça (sur)prend pas mal…

Les peluches produits (les +)

– 6 parfums, 6 mois  de tests (contrôles dermatologiques, toxicologiques et même ophtalmologiques).
– C’est français (Capsules + mixer), capsules conditionnées dans un ESAT.
– Les capsules sont 100% recyclables.
– Des clients de beaux établissements en parlent comme d’un bon trip, d’une heureuse surprise dans leurs Advisors et sur les pages FB de la marque.

D’ailleurs , une belle anecdote de princesse s’impose :

Dans un couloir du Georges V

« Une cliente des émirats dont la chambre n’est pas équipée a entendu dire que la suite présidentielle l’est. Elle va voir la dame du couple l’occupant, lui demande de pouvoir la tester. Celle-ci, après un bref temps de surprise, lui répond : « Ma foi ,oui. Logeant dans un 300 m2 avec trois salles de bain, je dois pouvoir vous en prêter une sans problème. Venez quand vous voulez. »

La cliente va donc prendre une douche encapsulée dans la salle de bains du triplex. Pas ingrate, elle remerciera ensuite  son hôtesse skinjayeuse avec une discrète enveloppe à la réception. Contenant un diamant de 45 000 dollars. « 

En toute simplicité. Et innocence : personne ne se présente aux élections ! Un conte de fée bien réel. Immoral si l’on veut… en ce sens que cela ne risque pas de NOUS arriver ! Enfin si. Demain je croiserai ma princesse charmante dans quelque grand hôtel. A condition qu’elle aime les grenouilles, bien sûr.

Quelques hôtels ayant SkinJay
130 environ. Four Seasons George V, Mariott Renaissance Paris Vendôme, Accor (Molitor MGallery, Pullman Montparnasse, Novotel Orly etc.), Groupe InWood Hotels etc. Du Sheraton aussi (Roissy Charles de Gaulle). Et plein de petits boutiques hôtels,  si confidentiels et secrets qu’on en parlera pas. Na ! Mais si vous le demandez à Skinjay sur FB, on vous le dira certainement…

Attention : Ce n’est pas du tout un gel douche brumisé, et on l’utilise après s’être lavé. Ne pas s’exposer au soleil ensuite directement : avec les huiles essentielles, on ne sait jamais.

Ondée, soleil, tagada ou rosée ravageuse ?

Les 6 fragrances  ne font pas Pschhhit !

Développées par Jean-Charles Sommerard pour SkinJay pour des ambiances olfactives aux noms évocateurs, poétiques, drôlatiques. En fermant les yeux, je m’y croirai parfois.

Autant de remèdes à la morosité du matin, si ce n’est à la mélancolie du dimanche soir !
– Ondée en Forêt : pin sylvestre, citron vert et bois de cèdre = vivifiant.
– Pluie de printemps : orange douce, néroli et lemongrass =  énergisant.
– Draps de brume : lavande, verveine d’Asie, arbre à thé = Zen.
– Pschhht : limette, cannelle, vanille. Tendance bouteille de coca de chez Tagadadada. 

Rosée ravageuse : géranium rosat, sensations de mûre et fruits rouges = gourmand (voire coquin : la fragrance aurait été développée selon des sources concordantes pour la douche en duo, plus c’est difficicile chez soi).

– Soleil éclaboussé : Davana, menthe poivrée et limette rafraîchissante. 123 soleil ! Mais pas dans l’oeil svp ! Et rendez-moi mon drap de brume dans un crépuscule torride !

L’effet olfactif se prolonge jusqu’à 20 minutes après 

Envahissant la pièce contigue si la porte de la salle de bains est ouverte. SkinJay permet d’offrir un plaisir immédiat et peut s’inscrire facilement dans le quotidien, sans rendez-vous ni spa » : Comme dit la plaquette

 

C’est Jean-Charles Sommerard, éco-parfumeur, qui a mis au point les 6 formulations. il s’attelle aux très attendues six prochaines qu’on a testées du nez en version beta. Pas mal du tout, prometteur. Mes réserves : je veux juste chasser la lavande et la menthe de ce corps ou plutôt des formulations à venir. Car je trouve ces senteurs trop fortes, galvaudées, trop faciles. Mais comme on dit, les goûts et les couleurs… n’engagent que celui qui les préfère…

17155817_1760564680924286_6295801484146136081_n

17265194_1760564747590946_8159012469753085713_n

Les nouvelles formulations devraient sortir de septembre à novembre 2017. J’ai vu sur FB que certains clients les attendent avec impatience…

 

Prix de l’innovation #EquipHotel2016

Le Mixer SkinJay se fixe sur le cordon de douche : easy !

C’est vrai : Même si je ne suis pas doué de mes dix doigts, j’ai mis genre une minute à dévisser mon flexible, visser le mixer par ses deux embouts à la main. Sans avoir besoin de clé à molette ou autre.

C’est lui qui génère la micro-nébulisation© des huiles essentielles contenues, activées par perforation de l’opercule puis par dispersion, grâce à la pression de l’eau.

Mixer fabriqué en France, en plastique rigide (enfin, un polymère, avant c’était du laiton sans plomb). Certifié ACS (Attestation de Conformité Sanitaire). Sans utilisation de capsule, ouvert ou fermé, le mixer ne change pas le fonctionnement de la douche (ni fuite, ni perte de pression due aux réducteurs).

Prix public du mixer

212,00 € TTC, boîte recharge de 6 capsules à 11,90 € TTC soit 1,98 € pièce. Au BHV, le mixer et son coffret découverte sont à 212 euros TTC. Les coffrets monoparfums de 6 capsules à 11.90 €

Au BHV http://www.bhv.fr/actus/skinjay-une-douche-bien-etre/

La boutique : http://boutique.skinjay.com/fr/

La chute coule de source… au robinet marketing poétique

« Brumeuse, rieuse ou éclaboussée, l’eau combinée aux huiles essentielles est une matière changeante aux vertus infinies pouvant être capturées…  » Pourquoi s’en priver ? C’est bien agréable et léger… comme une pluie d’été parfumée.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 078 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :