De San Sebastián, la belle huppée de Balenciaga, à Getaria

Poster un commentaire

août 30, 2016 par Parallèles Potentiels

Après Bilbao, voici San Sebastian, la belle huppée : le mètre carré y est le plus coûteux du pays. Surf and chic in the city ! Le manager de Bruce Springsteen est un peu énervé et le dit, tandis que sa berline venue de l’aéroport le dépose au Maria Cristina, vénérable institution hôtelière rénovée en 2010. Toutes les stars y descendent lors du Festival de cinéma en septembre, de Fritz Lang jadis, qui revenait à pied vers son hôtel dans le noir, à Pénélope Cruz, Woody Almodovar ou Pedro Allen aujourd’hui.

Pourquoi est-il déçu, voire furibard, ce manager ? C’est qu’on tourne ce jour-là un film a costumes. Or, il voulait la paix pour son chanteur (en concert ce soir la) qui aime bien cette ville, il y a une maison. Le Boss Springsteen s’en remettra. L’important est que le pays basque, lui, connait la paix depuis 2011. : ‘ETA a déposé, mais point rendu, les armes.

360 ° de Basquitude

C’est pourquoi « Vivre ensemble » fut la thématique retenue pour l’Année européenne de la culture, siglée DSS2016 (Donostia San Sébastian) s’y déroulant jusqu’en décembre avec 500 manifestations. Dont l’exposition « Traité de Paix » qui rassemble Titien, Goya, Breughel et bien d’autres maîtres cet été.  Il y a de très belles choses, mais un léger problème de passation de pouvoir entre l’ancien maire, qui n’en voulait pas vraiment et le nouveau, qui n’a pas eu le temps, dit-on, de reprendre les choses en main comme il aurait fallu. www.dss2016.eu

Nous sommes sur la route côtière de Compostelle, prétexte à de belles randonnées, notamment au Géopark de la Côte Basque à Zumaia (www.geoparkea.com) aux formations géologiques dignes d’oeuvres de Land Art :  le Flysch est une sorte de rayurage gravé, un marbré géant, le Karst est tout aussi impressionnant.

Ces montagnes, où est né le peuple basque en une époque présumée préhistorique, sont aussi mystérieuses que l’origine de cette langue et le charme de ce pays basque espagnol. Joli front de mer au charme très modianien, Belle époque, thermes de la reine reconvertis en thalasso et, à côté, en boîte géante : cela fait du bien dans les deux cas !

La suite dans mon article paru à l’été 2016 dans Où ? Magazine. Icono fournie avec passion par votre serviteur. J’adore les oeuvres d’art jouant de la mer (et vice versa) dont cette ville s’est fait une spécialité avec les oeuvres monumentales Eduardo Chillida et Arroyio en devanture maritime. il faut se souvenir que des vagues viennent se fracasser sur quinze mètres de haut le long d’un des monts. Quelques victimes de selfie sont à déplorer…

Ou25_SanSebastian Riedel_Page_1Ou25_SanSebastian Riedel_Page_2

Le Musée Balenciaga, à Getaria

en page de droite, ci-dessus,on voit l’extension contemporaine vitrée du musée dédié à ce  génial créateur , d’abord au service de l’aristocratie espagnole, puis du Tout Paris. il naquit en 1895 dans ce charmant village de pêcheurs, Getaria, à 30 minutes de SSébastian. Lacôte est superbe, d’ailleurs et les plages aussi.

Depuis 2011, son musée prolonge une villa basque léguée à la ville par la famille de la marquise de Casa Torres, dont la mère de Cristobal fut couturière. C’est ici qu’il fit ses premières armes d’aiguille, vit dans la maison de la marquise des tableaux de Goya qui devaient inspirer certaines de ses collections.

La Fondation expose 120 pièces, dons d’élégantes du monde entier, dans six espaces thématiques aux écrins superbement éclairés. De vrais bijoux ! Jusqu’au 18 octobre, une exposition (avec la cité de la Dentelle de Calais) explore son travail sur ce si délicat textile, entre autres avec Christian Lesage.

www.cristobalbalenciaga.museoa.com

Renseignements

www.sansebastianturismo.com

Photos : SST, Javier Larrea, Mirador de Ulia

Un dîner : El Mirador de Ulia

Cette ville de 300 000 habitants totalise 17 étoiles Michelin : autant que Paris, explique fièrement l’altier et élégant guide et taxi qui nous a amené ici depuis Bilbao.

Nous avons choisi la table de Ruben Trincado,  cuisinier innovant, parfois aventureux, aux commandes du Mirador de Ulia, car il représente la troisième génération dans cette maison. Blotti sur la colline de Ulia, où j’ai grimpé à pied pour le plaisir, ce qui ne se fait pas du tout, donc c’est drôle, le restaurant panoramique offre une vue incomparable sur la baie de la Concha,  y compris sur les surfeurs iodés évoluant sur leur plage en contrebas. Qu’on apprécie des pupilles en mettant à contribution ses papilles. Excellent cidre glacé pour accompagner le dessert.

www.miradordeulia.es

Un hôtel : Astoria 7 ****

Cet hôtel, du nom d’un ancien cinéma à 7 salles, d’où Astoria 7, met en scène un acteur par chambre, l’histoire de sa venue au Festival de cinéma. Salle  de petit déjeuner jouxtant le café-bar, plein de Sansebastarrias, ouverture sur la ville, passants pressés devant les vitres panoramiques tandis qu’on jouit de ce fort bon petit déjeuner ou qu’on boit un copo le soir venu…. Un petit cinéma du réel qui change joliment des grands hôtels, comme le Londres ou le Maria Cristina.

www.astoria7hotel.com

Topographie d’une ville

Saint-Sébastien, officiellement Donostia en basque et San Sebastián en espagnol, est une ville du Nord de l’Espagne, capitale de la province du Guipuscoa, dans la Communauté autonome basque. Elle est siège du diocèse de Saint-Sébastien et de la province maritime de Saint-Sébastien.

Baignée par les eaux de la mer Cantabrique, à l’embouchure de la rivière Urumea, elle doit une grande partie de sa célébrité à sa rade, la baie de la Concha, encadrée par deux éminences rocheuses, les monts Igeldo et Urgull, véritables balcons naturels d’où on appréhende une grande partie de la cité, l’océan et les paysages vallonnés des environs.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 081 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :