Koh Samui : possibilité de résilience d’une île

Poster un commentaire

avril 23, 2016 par Parallèles Potentiels

Cap sur Koh Samui ! Nous sommes à une heure 15 d’avion de Bangkok (8 heures de voiture). Du côté du golfe de Thaïlande, près de Surat Thani.  Depuis 2000 en gros, si on pouvait faire rewind, ce serait bien : il s’agirait d’éviter la frénésie des promoteurs, beaucoup plus remuants que les pourtant vigoureux crapauds buffles qu’on entend la nuit, en bande-son de nature tropicale que l’imaginaire thaï aime à peupler d’esprits…

L’empire Svirijaya serait né ici, les lotus sauvages y sont les plus grands du monde, il y a de superbes Parcs nationaux superbes, îles et îlets se comptent par centaines : on y va en ferry rapide Lompraya.

En avion ou bateau, cap sur Koh Samui, troisième île thaï en taille (après Phuket et Ko Chang). Depuis 2013, un changement de statut statistique a dopé ses ressources, de sorte que l’île tente de faire peau neuve. S’est dotée pour cela d’un COS (coefficient d’occupation des sols) exigeant pour améliorer ses infrastructures et protéger un littoral encore charmant, mais déjà mis à mal.

On ne demande qu’à y croire, aux esprits come à la résilience du trop vite vite bâti. Mais avec le minimum syndical d’insectes nocturnes ! Donc, en fréquentant 3 beaux établissements à palettes d’expériences complémentaires :

les 66 villas du Six Senses , une retraite si bien cachée, pleine de cachet naturel allant du bambou au teck boisé.

Les 10 villas du récent Khwan Beach Resort, positionné comme le premier boutique-hôtel galerie d’art.

Les 79 suites et villas de L’Intercontinental  Baan Taling Ngam, très couru pour ses couchers de soleil, ses banquets de mariage. Sur la plage ou sur l’interminable ponton servant à tant de tournages. Dont celui du film chinois que vit Julie, devenue la femme de l’ami François…

La suite dans cet article paru en 2016 in Où ? Magazine...

Ou24_KohSamui_Page_1Ou24_KohSamui_Page_2Ou24_KohSamui_Page_3

Un peu de vécu, d’une vie à l’autre du chat…

chacou violet, Mae Nam, Koh SamuiChalok Bay, Chaloupe Me, Koh Tao

ON FINIT AVEC LE MEILLEUR DU GENRE CARTE POSTALE : LE SIX SENSES SAMUI HOTEL

Ce diaporama nécessite JavaScript.

wp-1451479574023.jpeg

Ma main territoire, à bord du ferry Lomprayah inter-iles : De Surat Thani à Samui, Koh Phangan, Koh Tao

Fauteul corail tamarin citron, KohSamui

Mes petites trouvailles des jours précédents  sur le bras d’un fauteuil de l’Intercontinental…

IMG_20100104_212937

Le vendeur de crêpes si délicieuses à chaque coin de rue…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le papillon des bungalow pourris non sans charme  à Koh Tao, mes trouvailles des jours précédents sur le bras du fauteuil de ma chambre à L’Intercontinental…

On poursuivra l’escapade en croisière vers le Parc Maritime National de Ang Thong, une cinquantaine d’îlots, dont la grotte de Bua Bok aux délicats stalactites en forme de lotus : la Nature l’aurait-elle fait exprès pour faire local ?

Une plongée devant les somptueux récifs coralliens près de l’île de Ko Sam Sao s’imposera. On reprendra un bateau jusqu’à Ko Tao, île préférée des plongeurs ou travaille Samira , amie brésilienne. Nous sommes alors arrivés à 70 kilomètres de la côte. et on prend une barque comme moi vers Ko Nang Yuan, trois îlots reliées par des bancs de sable. C’est chaud, c’est chou : encore un de nos coups de cœur thaï. et dans de beaux draps…

 

Bonus poétique

Mes coraux du jour…

Mon moto en voyage :

Toujours aller jusqu’au bout de la plage,

fusse t’elle longue de 10 kilomètres

Ne pas rester avachi auprès de son tuba

A Koh Pha-Ngan

Toujours nager plus loin que prévu

(le long de la côte)

En allant nager vers la gauche du littoral

(du ressort d’un français, le Manali)

Arrivé là par hasard, une bonne surprise :

Vu deux buffles timides se baigner

avec leurs jeunes maîtres thaïs

Déjà loin, après des rochers contournés,

Après avoir senti passer sur ma peau nue

Le froid d’une rivière se jetant là

dans la mer…

 

Dans le golfe de Thaïlande,

en face de L’Intercontinental

les 5 îlots (five sislands) non loin pourtant

Sont à la nage

Bien trop loin pour moi

Qui suis, qui suis…

Plus proche du super zéro

Que de toutes les idées

de super-héros

 

Bonus musical avec Curtis Mayfield

https://www.youtube.com/watch?v=dCR6ecWb064&feature=shar

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 081 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :