Blues Rules Crissier Festival ? Light our fire !

Poster un commentaire

avril 24, 2015 par Parallèles Potentiels

2015-04-16 22.05.51Créé par deux amis passionnés de blues et de musiques afro-américaines à quelques riffs de guitare de Lausanne, le Blues Rules Crissier festival a lieu le dernier weekend de mai : « Nous voulons, plus que jamais, être une fenêtre ouverte sur le Mississippi, la première expérience d’un voyage sur les terres du Blues, et pour ça nous nous approchons plus de l’univers de ces festivals américains que des européens… Que chaque année le fleuve et feu Mississippi vienne se jeter dans le lac Léman ! »
Ou21 BluesRules Crissier  Festival

Des rives du Léman au Mississippi
il est organisé depuis cinq ans par l’association Blues en Scène, composée de bénévoles amateurs ou passionnés. Le dernier weekend de mai depuis cinq ans, les hauteurs du Léman (près du restaurant L’Hôtel de Ville ** de Crissier) voient défiler, dans les jardins du château, 16 groupes de musiciens des Etats-Unis et des quatre coins de l’Europe devant un millier de spectateurs.

Et une belle tranche de la programmation concerne des artistes suisses de la scène montante comme « The Two », un jeune duo (bénévoles depuis 5 ans au Blues Rules) qui a explosé en 2014, gagnant le Swiss Blues Challenge, demi-finaliste de l’International Blues Challenge de Memphis. Par ailleurs, le crooner suédois Bror Gunnar Jansson (album de la semaine Canal +, sélection Fip, prix Charles Cros, qui déchira en concert au New Morning en mars).

Ici se cultive entre vignes et vergers l’esprit d’une fête entre amis, flammes et feux bluesy sont garantis sans artifices ! Cette année, Sarah Savoy (fille du célèbre facteur d’accordéons et accordéoniste cajun Marc Savoy) aura la pêche sur scène avec son « Hell-Raising Hayride », puis aux fourneaux le samedi midi : mêlée aux festivaliers, aux artistes et aux bénévoles, elle cuisinera un Jambalaya géant, sorte de paella style Nouvelle-Orléans, une recette toute droit sortie de son livre de cuisine « Cookin’Cajun Savoy Style ». Elle vient d’ailleurs d’ouvrir à Toulouse un restaurant de spécialités de Louisiane…

Vincent Delsupexhe est co-fondateur du festival avec Thomas Lecuyer (qu’il a rencontré aux écuries du Château). Pour eux,« l’ambiance est digne des Juke joints, bars tenus par des cueilleurs de coton pendant la première moitié du 20ème siècle. Les musiciens s’y succédaient toute la nuit. » « Cette année, poursuit Vincent, nous sommes associés au « North Mississippi Hill Country Picnic * » de Holly Spring. Dédié au Blues des collines du Nord, il est organisé par mon parrain de Blues: Kenny Brown, qui a appris le Blues enfant auprès de Joe Callicott, puis fait une grosse partie de sa carrière aux côtés de RL Burnside. »


Comment Vincent tomba dans la marmite bluesy

En février 2006, Kenny joua à Paris. « Après son concert, me dit-il, si tu aimes le Blues, il faut venir dans le Mississippi ». On s’est donc revu l’été 2006, à Clarksdale, la ville du célèbre Crossroad où Robert Johnson aurait vendu son âme au diable (c’est aussi la ville d’origine de Muddy Waters). Depuis, nous sommes amis. En 2008 et en 2010, j’y retourne pour son festival, le NMSHCP* où je rencontre pléthore de musiciens légendaires. Depuis 2010, je m’efforce de les faire venir. Mission accomplie avec des formations comme « Shake It Like A Caveman, Blue Mother Tupelo (de la ville natale d’Elvis), Kenny Brown, le Rising Star Fife & Drum Band, Reverend John Wilkins, Robert Belfour, Lightnin’ Malcolm et Kent Burnside ». Si ces noms n’évoquent souvent rien pour le grand public, dès leurs premières notes, les spectateurs seront transposés de Crissier jusqu’au fabuleux Delta du Mississipi en VO bluesy, râpeuse, crunchy…

L’autre Américain qui a aidé le blues à crisser ici est Chris Johnson, initiateur du « Deep Blues Festival ». Grâce à lui, le duo des fondateurs est entré dans une communauté de groupes plus blues-rock, voire punk-blues : une musique issue des collines du Nord du Mississippi où le bourbon contient aussi de la nitroglycérine ! Un cadre et une ambiance rares qui se sont installés dans le paysage culturel de la région lausannoise.

Come on to join’em !
www.blues-rules.com
– Les 29 – 30 mai, 16 groupes. En voici 5 : – Lucky Peterson, habitué du Montreux Jazz, vient chanter avec sa femme – Kenny Brown et son festival NMSHCP* – Alvin Youngblood Hart : Il a obtenu un Grammy Award et joué dans « The Soul of a man », le film de Wim Wenders sur trois figures mythiques du Blues. – La Jeune garde: Bror Gunnar Jansson – The Two, entretien ici : www.blues-rules.com/the-two-interview-du-duo-suisse-qui-grimpe/
Christophe Riedel
Copyright photos BRCF – Christophe Losberger (photographe genevois, d’ailleurs).

Programmation 2015, vendredi 29 et samedi 30 mai, au château de Crissier :
2 jours, 1 scène, 16 groupes
Les américains :
Lucky Peterson
– Scott H. Biram
– Sarah Savoy’s Hell-Raising Hayride
– Kenny Brown
– Alvin Youngblood Hart
– Little Joe Ayers
– Bill Abel
– Eric Deaton

Les suisses :
– The Two
– Coconut Kings
– Cheyenne
– Luke Hilly & the Cavalry

les autres 😉 :
– Bror Gunnar Jansson
– Faris Touareg Blues Trio
– Chicken Diamond
– The Dad Horse Experience

Sans oublier, le deuxième soir, la JAM SESSION : scène ouverte à tous les musiciens :

Goodies
les impromptus, en coulisse :
https://www.youtube.com/watch?v=av186Yg4rYs
https://www.youtube.com/watch?v=IZUz7iNaG_8
https://www.youtube.com/watch?v=bc13Y0mbjVE

Pour une belle ambiance :
https://www.youtube.com/watch?v=5TxwoJGM2tg

Le site Face de bouc :
https://www.facebook.com/BluesRules?ref=ts&fref=ts

Dans ce Delta il y a les North Mississippi Hills – les collines du nord du Mississipi – qui hébergent des bluesmen joyeux, aux chants et mélodies dansants, dans la grande tradition des « Juke Joints », ces bars tenus tard dans la nuit par les travailleurs noirs, où se succédaient toute la nuit des musiciens.
Ils ont pour la plupart appris la musique comme on apprend à marcher, avec un sens inné de l’équilibre et du rythme, des riffs de guitares entrainants, des voix rieuses, sur des textes évoquant leur vie de tous les jours.
Le Blues est une grande histoire de famille, ou plutôt l’histoire d’une grande famille accueillante auprès de laquelle il fait bon se laisser bercer par ces airs venus du Mississipi et de lointaines racines d’Afrique…
Le Blues Rules Crissier Festival accueille des musiciens exceptionnels venus des Etats-Unis et des quatre coins de l’Europe pour partager leur sens inné de la musique avec plus d’un millier de spectateurs, dans un cadre et une ambiance uniques.

UNE PROGRAMMATION A LA FOIS POINTUE ET POPULAIRE
Le Blues Rules Crissier Festival montre, à travers sa programmation riche et variée, entre tradition et modernité, toute l’étendue d’un style musical universel et fondateur de la majeure partie des musiques populaires du 20ème siècle : jazz, rock, soul, hip hop, électro …
Un incontournable suisse : Pour la presse spécialisées, le Blues Rules Crissier Festival serait l’un des festivals de blues les plus ambitieux d’Europe.En cinq années d’existence, le Blues Rules Crissier Festival a eu la chance de pouvoir accueillir les plus grands noms de la scène blues helvétique : Hell’s Kitchen, Mama Rosin, Rev. Beat Man… mais aussi de révéler de nombreux talents émergents et prometteurs.

Véritable tremplin pour les uns, simple récré pour les autres, le festival est un passage obligé pour tous ceux qui font vivre la riche et prolixe scène blues helvète, avec une vingtaine de groupes suisses programmé en cinq ans.

Et pour l’anecdote, le groupe The Two, vainqueur du Swiss Blues Challenge 2014, est le fruit d’une rencontre de deux bénévoles du festival pendant l’édition 2012… deux ans après, ils écument les plus grandes scènes blues internationales, seront à l’affiche de nombreux festivals estivaux, et bien sûr de l’édition 2015 du Blues Rules Crissier Festival !

DEUX JOURS DE CONCERT NON STOP DANS UN CADRE HORS DU COMMUN

Ce sont presque 20 heures de concerts qui sont proposés sur la scène unique du festival, dans le cadre magnifique des jardins du Château de Crissier.
Le Château de Crissier est un site privé mis gracieusement à la disposition du festival par la Commune. Situé en périphérie de la ville de Lausanne à deux pas des rives du Lac Léman, entre Genève et Montreux, cet ensemble de bâtiment du 17/18ème siècle offre de nombreux avantages, dont un cadre exceptionnel et original et un accès direct aux transports routiers, ferroviaires et aériens.

Le site propose une scène extérieure, située au niveau des anciennes écuries du château, pouvant accueillir des formations conséquentes et un public d’au moins 600 personnes par jour. Les écuries, quant à elles, ont été transformées en loges, pour le plus grand plaisir des artistes.
Des bars, des points de restauration, une boutique et des espaces pour les stands de nos partenaires seront mis en place pour accueillir le public, qui sera ainsi convié à passer un week- end hors du commun dans un cadre qui ne l’est pas moins…
Une fois passé le portail de la propriété, les festivaliers ont la douce impression de passer un festival « chez l’habitant », dans un jardin, en toute simplicité, et entre amis.
Des stands de restauration tenus par les sociétés locales du village complètent cette ambiance champêtre qui créée une proximité précieuse et unique entre festivaliers, artistes, bénévoles, partenaires et villageois.

One for the road !
je vous remets mon article paru dans Où ? Magazine 5suisse) en avril 2015 :
Ou21 BluesRules Crissier  Festival

What did you expect ?
Et puis une belle, qui n’a rien à voir, c’était lors du lancement de la VilLa Schweppes cannoise chez Maxim’s de Paris à la mi-avril : elle est trop chou. Et raccord à corps avec l’esthétique jazzy folles years of prohibition 🙂
2015-04-16 22.06.47

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 084 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :