Serra gaùcha, Route des vins du Brésil

Poster un commentaire

mai 31, 2014 par Parallèles Potentiels

La route des vins brésiliens de la Serra gaùcha, à 120 km de Porto Alegre, de Bento Gonçalves l’italienne à la petite Suisse de Gramado et Canela, est une vraie saga. Qui s’avère prodigue en ressources naturelles et effervescentes, tranquillement pétillantes, sur lesquelles je reviendrai.

Il y a aussi, bien sûr, la saga de la route des saveurs avec d’exquises auberges italiennes lombardes comme » L’Osteria della Colombina » tenue par une mère et sa fille.En tout, cinq cuisinières plongeant en délice le passé rital d(il y a quarante ans dans l’eau bouillante de la mémoire, avec les pâtes et les viandes en sauce.
image

Une route das pedras -des pierres- (de tourisme rural) et la route/quête originelle des immigrants. Route (rota) dos immigrantes qui est aussi le nom d’une série sur La chaîne « TV Brasil » que je regarde le matin en chambre d’hôtel.

A rota dos immigrantes ? Valo !
Oui elle vaut le détour lors d’un voyage périple brésilien. Bel éloge de la diversité du creuset brésilien de la pampa et de la serra, et, non loin, du côté argentin… Un Brésil qui dénote, surprend par rapport à celui du Nordeste, de Rio ou de Salvador da Bahia, que j’aime autant, voire plus. Mais ici, en termes de racines revendiquées, de regionalisme si ce n’est d’identité regionale, donc aussi de marketing territorial, c’est saga gaùcha, d’origine indienne, pas capoeira ! L’une n’empêche pas l’autre…

En mon portugais d’amour linguistique, cela donne :
Esta « rota gaùcha de vinhos et dos immigrantes », italianos, alemaõs et japoneses, gaùchos e indianos,  de Bento Gonçalves atė Gramado, d’un vale a os autros, dos canyons de Fortaleza atė as cascadas naturais e espumantes de Canela,  foi um prazer grandissimo. Sparkling life on the road  in Rio Grande do Sul !
A Porto Alegre, on se prépare pour la Copa do mundo (400 journalistes seront présents, très bon taux de réservations à l’international) effectivement contestée dans son principe par beaucoup de jeunes urbains. Qui s’y prennent quand même un peu tard… Manifestations tous les jours à Sao Paulo. C’est autre chose… Pourquoi n’aurait-on pas ici – ni plus ni moins qu’ailleurs – le droit de sacrifier aux divinités du foot cathodique, puis des agapes olympiques?Evidemment qur ces grandes messes sont contestables, mais elles sont institutions, qu’on le veuille ou non. Tant qu’à le supprimer, il y a tant d’atres choses dispensables qu’on devrait supprimer d’abord, non ? Bref, pure utopie, hélas.

image

Ici, une responsable de la Cachaça artisanale de « Flor do val », après une démo de caipirinha matinale en son merveilleux  jardin, au bord de la cascade du domaine.
Et après une visite en la cabane musée de la Cachaça de la famille, : le plein d’incroyables étiquettes un peu fallacieuses en VO. Bref, elles ont souvent une connotation qui n’a rien d’alambiquėe. On cacha ça !
image

image

La Route des saveurs ici
(Rota Sabores e Saberes)
La Route des vins de la « Vallée des vignobles », seule DOC brésilienne:
Rota dos vinhos no Vale dos Vinhedos

D.O. VALE DOS VINHEDOS – 72,45 Km
Villes: Bento Gonçalves, Garibaldi e Monte Belo do Sul
Surface des Vignobles: 305 ha
Production: 500.000 a 700.000 Kg de raisin
Variétés: Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Tannat, Chardonnay, Riesling Italico e Pinot Noir.
24 maison dans la D.O

Brésil: 82.000 ha total – 10.000 ha de vitis vinifera
330 million de litres total

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 081 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :