A-vide est la ville en soi

Poster un commentaire

mai 1, 2014 par Parallèles Potentiels

La ville est vile vide avide
de ses trop pleins
d’êtres
flux
marchandises

surgissant sans fin à votre place
qui est autant la leur
vous n’en avez pas
Personne n’y a
2014-04-24 12.09.44

Si tous les autres vous valent
on vaut bien tous les autres
La ville
M’en deb’harasser n’ai jamais pu
m^me si
Capitale capte
énergie vitale

En suis captif…
pas si rétif !
ep08
Oui
Regrettant parfois d’être énième pigeon
de multitude urbbbbbbaine
Voulez-vous un velib
un autre s’en empare déjà
ou vous laisse le déglingué
qui avait l’air sain

… voire celui sur lequel
une fois assis
vous confronte
au supplice de selle molle
se rabaissant tandis
que vous roulez
sur le pavé
à genoux,
du coup
O-O
alan_m
Parfois, bien sûr, vous ravissez le vélib
ou le siège place dans le treum/bus
à sa place
lâche
Con
doléances

Bien ici aussi
Faisant partie du tissu urbain à présent
Tel un lapin dans sa métropolitaine cage
un tantinet rassi
En n’importe quelle capitale
Car je n’ai jamais vu de l’ailleurs
autrement qu’en passant
qu’en voyage
A/R
wpid-img_20140412_160950.jpg
Vide de mes trop pleins
plein de mes vides

Ne me suis jamais extirpé
de ce bain d’artefact
où seul j’ai grandi
entre 4/44/444 millions,
où tout dénature un
rapport à la vie vitale

Relations aux autres faussées
artificieuses parfois
Bavardes et papoteuses

Indifférence devant les autres
lâcheté en milieu public
fuir toute altercation potentielle
04-Rene-Magritte-The-Lovers-1928

Petit réconfort :
en province,
me serai rassis
33 fois déjà
je pense
Motte architecture
Hiatus toujours il y aura
entre ce que l’on désire
et ce que l’on vit

La ville est vile de ses trop pleins
avide du plein
Ne m’en suis jamais extirpé
faute de mieux
de le vouloir
vrai ment
ep06
Faute d’idéal de vie
concrétisé en montagne
Mer intérieure, Fournaise ou Kili
trompeurs tropiques
douteux tropismes

Tangible utopie du mieux ailleurs
Bon, faisons semblant de nous résigner
quend elle vous a aussi donné
tant de petits bonheurs
de rues croisées
d’endroits insoupçonnés
2014-04-20 17.03.19

Hameçonné par le fétiche fêtard
mordant aussi dans les 1000 pommes du désir de vivre
fuyant le shopping comme la peste
Urbain félin suis
selon toute vraisemblance
demeurerai
d’une ville à l’autre
1962

Mmmmm
Au moins
ce serait bien
de sillonner cité capitale
6 ans mer
6 moi(s) montagne
1878

Idéal de cité
sans cécité

2014-04-19 11.59.09

2014-04-19 12.03.59

2014-04-19 12.26.12

2014-04-19 12.41.08

2014-04-19 12.41.21
2014-04-19 12.41.212014-04-19 12.41.21

Tiens ! Ca appelle
Fibonacci et les lapins…
C’était un mathématicien
italien du 13e siècle.
Il «créé» sa célèbre suite grâce à un
problème mathématique :

« Un homme met un couple de lapins dans un lieu isolé de
tous les côtés par un mur. Combien de
couples obtient-on en un an si chaque
couple engendre tous les mois un
nouveau couple à compter du troisième
mois de son existence ? »

Trouvé ?
Toute ville en est la somme…

Versions courte morale :
Avide est la ville en soi
aisée dans le malaisé
si l’on y a un toit

Echange états d’âme de sous-bobo urbain
contre un toit
pour ceux qui n’en ont pas :
les innombrables sans voie

Version courte :
La ville est vile vide avide de ses trop pleins d’êtres, flux et marchandises surgissant sans fin à votre place qui est la leur. M’en deb’harasser n’ai jamais pu, regrettant parfois d’être un énième pigeon urbain de multitude.
Bien ici aussi, un tantinet rassi dans ce bain d’artéfact où j’ai grandi seul, et où tout dénature, faute de mieux, faute d’idéal que j’aurai concrétisé en montagne, mer intérieure, tangible utopie du mieux ailleurs. Miouwww, urbain félin demeurerai !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 084 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :