Halsman : 170 sauts parfaits

5

février 26, 2014 par Parallèles Potentiels

En ce début novembre, nous sommes à la fête, y compris dans le métro : plein de stations sont tapissées de ses photos (en lieu et place des habituelles pubs pour Gaby Olidays en tranches fines ou la 6G instant fun lyophilisé). Oublions le jour des morts, les murs et inversement. Faisons plus que murmurer :

sautons et dansons aux Tuileries, sous la pluie, au mépris des sarcasmes de la météo.

Car voici un autre accrochage que celui à voir au Jeu de Paume, à Paris (jusqu’au 4 janvier 2016 du début d’un millénaire bientôt fini, toutes proportions gardées).

Mister Halsman y sera aussi sautillant, divers et primesautier à Paris au Jeu de Paume qu’à Lausanne au Palais de l’Elysée, ici… Et de bien peu , ils se pâme, pour notre palmarès d’amour de ses oeuvres.

« Quand vous demandez à quelqu’un de sauter, celui-ci consacre son attention à l’acte, au saut lui-même. Du coup, le masque tombe et la vraie personnalité apparaît. » L’inventeur de cette philo sur pellicule lui donna un nom : Jumpology. Sautologie ?

Philippe Halsman, qui bondira pour toujours dans la mémoire, est au Musée de l’Elysée à Lausanne, qui s’est « plongé dans les archives familiales, réunissant 300 images et documents originaux, des débuts à Paris dans les années 30 au succès new-yorkais des années 70. »

De l’art qui détonne, comme l’influx vital chez ceux qu’il fait sauter, captés en impesanteur, du moins est-ce l’impression que cela donne.

MEL_HALSMAN_Marilyn Monroe jump 1959 (c) 2013 Philippe Halsman Archive Magnum Photos MEL_HALSMAN_Moustaches defendent lentree de ma personne 1954 (c) 2013 Philippe Halsman Archive Magnum Photos_Images Rights of Salvador Dali reserved MEL_HALSMAN_Philippe_Cocteau lArtiste multidisciplinaire 1949 (c) 2013 Philippe Halsman Archive Magnum Photos MEL_HALSMAN_Philippe_LIFE Marilyne Monroe 1959 (c) 2013 Philippe Halsman Archive Magnum Photos

Né en Lettonie, resté en France 10 ans, le jeune photographe de mode de Vogue fuit au début de la seconde guerre mondiale Paris et ses amis de la Galerie de la Pléiade, fameux lieu de l’avant-garde où d’autres hommes regards (Man Ray, André Kertész et Brassaï) présentent leurs œuvres. Aux Etats-Unis, il devient vite l’un des principaux collaborateurs du magazine Life, pour lequel il réalisera 101 portraits en couverture (Churchill, Hitchcock, JFK, Einstein…). En 1948, il rencontre Salvador Dali.

Tentant de saisir toute la folie créatrice du moustachu si tape à l’oeil, il lui propose de le suivre. Les deux hommes collaboreront pendant 30 ans et 47 séances, léguant un florilège d’idées photographiques du tonnerre ! J’avais découvert des clichés de l’album qui en résulta, Moustaches, peu connu, dans une galerie parisienne germanopratine de la rue de Seine, la galerie de l’agence de photographes Magnum, éditrice du livre, j’en ris encore quand j’y pense… Il est vraiment plein de trouvailles visuelles dont ce duo avait le secret.MEL_HALSMAN_Dali Atomicus 1948 (c) 2013 Philippe Halsman Archive Magnum Photos_Images Rights of Salvador Dali reserved

Ici, mon article dans Où ?printemps 2014

Ou18_Elysee

Halsman conçoit et réalise pour lui un célèbre crâne, composé d’un tableau vivant de sept femmes nues, dont Dali a eu l’idée. De même pour l’incroyable photo ci-dessus : Trois chats, un seau d’eau et déjà une idée bondissant en l’air…

Celle-ci est ma préférée

HAP1954007W000021C

En 1951, NBC lui commande une série de portraits de vedettes de la scène, parmi lesquels les Marx Brothers. L’idée propulsive ayant fait son chemin, Halsman fera sauter 170 célébrités jusqu’à sa disparition en 1979 Selon la légende, Madame Henri Ford fut la première. Suivront un livre, Philippe Halsman’s Jump Book et une exposition mettant en scène une centaine de personnalités bondissantes, de la duchesse de Windsor à Richard Nixon, en passant par Marylin Monroe.

D’abord effrayée de révéler sa personnalité lors d’une séance de pose, celle-ci se prête de nouveau au jeu 5 ans plus tard, quand Life lui propose de figurer en couverture pour illustrer un dossier Jumpology. Elle considère cette demande comme une performance. Pendant trois heures, l’actrice sautera donc 200 fois devant l’objectif pour un saut parfait. Etonnez-moi, aimait à dire le photographe à ses modèles.

C’est fait, parfait, pas surfait. Surréel comme on l’aima, serait-on tenté de susurrer… Il faudrait en reproduire une série pour chaque génération de vivants. Qui s’y met ?

Exposition « Philippe Halsman, Etonnez-moi ! » – Jusqu’au 11 mai, au Musée de l’Elysée, Lausanne

Série Jumpology sur le site de Halsman.

Un intéressant billet sur les juteux pompages/analogies que la publicité tire de cette imagerie sautante.

Photos et légendes, copyright Musée de l’Elysée, etc

Philippe Halsman, Dalí Atomicus, 1948, Musée de l’Elysée © 2013 Archives Philippe Halsman / Magnum Photos, Droits exclusifs pour les images de Salvador Dalí : Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres, 2014

Philippe Halsman, Plantées comme deux sentinelles, mes moustaches défendent l’entrée de ma personne, Dalí’s Mustache, 1954, Archives Philippe Halsman © 2013 Philippe Halsman Archive / Magnum Photos, Droits exclusifs pour les images de Salvador Dalí : Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres, 2014

Philippe Halsman, Jean Cocteau, l’artiste multidisciplinaire, 1949, Archives Philippe Halsman © 2013 Philippe Halsman Archive / Magnum Photos

Philippe Halsman, Marilyn Monroe, 1959. Musée de l’Elysée © 2013, Archives Philippe Halsman / Magnum

Philippe Halsman, Portrait d’Alfred Hitchcock pour la promotion du film Les Oiseaux, 1962, Musée de l’Elysée © 2013 Philippe Halsman Archive / Magnum Photos

Publicités

5 réflexions sur “Halsman : 170 sauts parfaits

  1. […] Historic examples of Halsman’s work – pic from christopheriedel.wordpress.com […]

  2. […] Historic examples of Halsman’s work from christopheriedel.wordpress.com […]

  3. […] Historic examples of Halsman’s work from christopheriedel.wordpress.com […]

  4. […] Historic examples of Halsman’s work from christopheriedel.wordpress.com […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 078 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :