Rio en haut, Corcovado douteux

Poster un commentaire

février 15, 2014 par Parallèles Potentiels

A propos de samba, entre autres choses, si tu vas à Rio...

3859 38613867 3869 3871 3873 3875 3877 3879 3881 3883 3885 3887 3889 3891 3893 3895 3897L’hélicoptère qui va nous emmener du haut du Pain de Sucre pour un 360 ° au-dessus de la ville de arrive sur l’héliport, entre deux incessantes rotations, les rotors tournent. Là, panne de batterie, pas de moteur, la mienne…Ah, sauvé, j’ai retrouve la photo, enfin deux, de mon collègue strasbourgeois d’hélico (Copyright Olivier Mirguet, donc).

Cela tentait de se désembrumer, ce matin-là :

RioChrist2

RioChristCe christ, le Corcovado, comme celui de Lisbonne, le Christo Rei, est d’ailleurs un douteux souvenir des années de dictature (un peu comme la basilique du Sacré Coeur de Montmartre, construite par les Conservateurs pour expier  » les crimes de la Commune« , sic). Le dictateur brésilien, lui, a voulu le même genre d’enchristé que le Portugais, ceci est une stricte vérité historique). Mais il est devenu icône de carte postale, et fut beau en survol… Voici l’un des milliers de produits dérivés édités pour la Coupe du monde de Football 2014, con certeza (bien sûr)…
unnamed-1

unnamed-2

unnamed

C’était un programme éclair de 24 heures (éclairé le lendemain matin),  En venant da Bahia (mon post) :

Départ en avion de Salvador à Rio

 Arrivée à Rio

Diner spécial crustacés chez Mariu´s

Soirée dansante au bar musical Rio Scenarium situé dans le centre colonial de la ville.

Le lendemain : Petit déjeuner. Tour panoramique et ascension en téléphérique au Pain de Sucre (lieu où s’engagèrent les vaillants navigateurs portugais en janvier 1502).

Grosse surprise alors après la visite : un hélicoptère nous emmène faire un 360° de Rio, en 8 minutes Chrono, avec aller et retour du haut du Pao de Açucar. Jamesbondien , d’autant plus que totalement inattendu…

Déjeuner au restaurant Churascaria Porcao situé dans les jardins de Flamengo, sur la baie de Guanabara. Transfert vers l’aéroport, repu de grillades, toujours ces redoutables buffets à volonté.

Pas mal, un rêve, bien sûr, nuit au Sheraton, une tour très moche en front de mer, loin de tout, à droite de la baie, belle vue bien sûr, mais pas possible d’aller faire un tour à pied. tout cela car le Copacabanana Palace, autre cliché mythique toc était plein… Cela ne m’arrivera certainement pas une autre fois !

Retour à Paris en jaune vert Do Brasil

6262 6264 6266 6268

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 078 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :