1 jour sur 100 ans @Brigadoon

Poster un commentaire

décembre 20, 2013 par Parallèles Potentiels

Se réveiller un jour tous les 100 ans ? Je suis  de ce village, comme un Noël vraiment offrant, mieux disant

en plus value imaginaire. J’élargis la notion, je rayonne : j’irai dormir chez vous une fois tous les 100 ans,  à raison d’un jour sans fin répétable, samplable et dissemblable, en comprimé oro-dissécable 1 millénaire sur 2, voire 3 sur 5.

Diffusé  le 29/12/13 à 0h25 par France 3, entre insomnie et Cendres, rions ! Ce film, Brigadoon de Noël de Vincente Minelli, chorégraphié par et avec Gene Kelly, plus Cyd Charisse en libellule chromo rutilante de Noël…  Suite à un enchantement, le village de Brigadoon qui ne figure sur aucun plan  se réveille du brouillard un jour tous les cent ans. Deux chasseurs américains, perdus dans les highlands en Ecosse, tombent pile le bon jour (surprenant, non ?) . Tout a été tourné en intérieur studio, des critiques disent que c’est bien, qu’on y gagne en poésie de carton-pâte, des puristes qu’il eut fallu de…

 vrais morceaux de Highlands là-dedans.

 

Ce Minelli de 1954 fera transition quarante ans later, à 3 jours près, avec 2014. Je me réveillerai le 29 décembre 2113 pour ma plus grande innocence aux yeux grands, frais comme une rose intérieure, ne vivant que 10 jours par millénaire.

29 décembre 2213

29 décembre 2313

29 décembre 2413

29 décembre 2913

29 décembre 2 210 913

Und so weiter so going on

L’un des chasseurs, Tommy, tombe amoureux de l’une des villageoises, Fiona, mais a peur d’abandonner sa vie new-yorkaise ; l’autre, Jeff, porté sur la boisson, met l’apparition de Brigadoon sur le compte de l’alcool, et persiste à ne pas croire à son existence. Alors que le village célèbre le mariage de Jean, la soeur de Fiona, Harry Beaton, un villageois, amoureux de la mariée, menace de quitter le village, ce qui romprait l’enchantement et ferait disparaître le village à tout jamais.

Quand la crise est passée, Tommy se convainc de retourner à New York, auprès de sa propre fiancée. De retour à New-York, il ne parvient pas à oublier Fiona, et décide de repartir pour l’Ecosse, où son amour est si fort qu’il fait réapparaître le village pour rejoindre Fiona…

Mon amour à moi pour toutes les quintessences de Fiona sera si fort qu’il révélera l’assoupi, l’insoupçonné du monde qui gît en moi, en nous, en tout et rien, de la circonférence aux centres innombrables. ..

Cette virtuose parenthèse citadine terminée, le cinéaste nous fait revenir dans cette Ecosse de studio où un nouveau miracle va avoir lieu « Car quand on aime vraiment, tout est possible ! ». Après que Tommy ait découvert que l’on se rend compte de la valeur des choses une fois qu’on les a perdues, la brume se déchire à nouveau et fait place au « Triomphe de la pensée romantique » selon Dominique Rabourdin (in Minnelli, de Broadway à Hollywood – Hatier). Le spectateur quitte le film le cœur léger. Ceux qui ne supportent pas les Happy End peuvent prendre rendez-vous ailleurs ! Peut être moins achevée techniquement et plastiquement, moins moderne et ambitieuse que d’autres oeuvres de Minnelli, Brigadoon n’en demeure pas moins un film superbe, attachant et éminemment personnel. Gene Kelly, moins exubérant qu’à l’habitude, Van Johnson absolument parfait dans un rôle un peu ingrat, Cyd Charisse légère et somptueusement belle sont là pour nous faire participer à ce petit miracle cinématographique. Il ne vous reste plus qu’à faire de beaux rêves !

Encore un billet auto-romancé par resucée, retransmis for ever par nos collègues de Sky Sport, en direct de quelque Neverland Brigadoon tns1-71697

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 084 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :