Cloclo, Sy, émois, Grevin d’cire

Poster un commentaire

octobre 19, 2013 par Parallèles Potentiels

Gré vain de cire du vivantStéphane BARRET

enveloppe trop peu charnelle

Vivement les répliques

en impression 4D

téléportées !

Stéphane BARRETMon cher père pour info disparut le même jour que Cloclo Claude François en mars 1978, ici tout de cire grevinė. C’est-à-dire baignant dans un formol temporel assez figé : celui du musée Grévin et de ses représentationsStéphane BARRETcorporelles plutôt pathétiques, morbides, siliconnées. On se demande comment on peut encore créer des substitut-stars d’une façon aussi archaïque.

35 ans après baignant dans un formol temporel assez figé, je retrouve Claude François ciré guimauve argentée en musée.

Un soir d’octobre, venu festoyer au Grévin (pour les 10 ans du second domaine skiable français, Paradiski) avant de me perdre dans les tréfonds du musée où je n’étais jamais allé (it’s too kitsch for me, comme cette sotte de madame Tusaud encaustiquée à Londres).

2013-10-17 21.49.20 2013-10-17 22.21.55 2013-10-17 23.04.30 2013-10-17 23.05.10 2013-10-17 23.14.42

2013-10-17 23.26.57

Je me montre avec Omar Sy et Gaga, mais pas avec le Sarkozy… Par un escalier dérobé, bientôt je pénètre dans une salle au plafond kaléidoscopique de carroussel. Là deux naïades blonde et brune je croise le temps de jouer à
1,2,3 Soleil !
Au retour, je n’ai plus quà poser avec Omar Sy… mes voeux sont Exocet. Sir Omar, morbide cire d’ébène. Ivory. t’s too kitsch for me

La comparaison n’est pas à mon avantage, pense derrière la Reine d’Angleterre. Mais qu’importe : j’ai pansé les cicatrices des miroirs du moi et leurs sempiternels émois.

Comme ce profil de chat géant (de l’artiste de rue C 215) récemment arrivé à Nationale (en bas de chez ma mère), je renaîtrai 6 fois Stéphane BARRETde mes abysses et remugles familiaux…

Mais pas de quoi en être gaga come son effigie de supermarché Lady.

Qui ci git d’une façon peu convaincante, à moins que ce ne soit moi.

Stéphane BARRETToo kitsch for me, dear Isidore : trop mort, le Grévin !

Gré vain de cire du vivant

enveloppe trop peu charnelle

Vivement les répliques

en impression 4D

téléportées !

des gredins

du Grévin

gradins

stars

sans

feu


Douleur effacée

Amertume sublimée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 080 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :