Pics polluants & bonus Velib +

Poster un commentaire

avril 3, 2013 par Parallèles Potentiels

La VelibLand comm’ idyllique initiée par la Mairie et le site Velib est bien jolie. Mais concrètement, qui pourra calculer les effets conjugués d’une seule accélération de 15 scooters et motos à la queue leu leu, serrés le long des bagnoles et camions à moteurs datant de 1990, le tout bien tassés devant vous ? Et l’absorption en bonus du total des gaz émis pendant ce même feu rouge sur un grand boulevard ou une peite rue du Marais bien tassée en moteurs ?

On ne peut pas faire comme si cela était anodin, éluder la question, non ? C’est pourtant ce qui est fait. C’est juste un Happyland jeuniste urbain, comme approche. car reprenez les mêmes vélibeurs 25 ans après, dont moi. Eh bien je serais curieux de voir les premières études de cohortes médicale à ce sujet vers 2020, puis 2030, puis en fin de génération ds vélibeurs d’une vie… Evidemment, on ne pourra pas faire la part des choses ou plutôt des proportions de nocivité relevant des trajets à pied, en véhicule ou à vélo… Peu à peu je roule vers ce qui m’inspire :

Pics polluants & challenge Velib+ ? La combinaison spatiale gagnante. Faut-il rappeler que la vie est faite d’injonctions contradictoires ? Vous reprendrez bien quelques particules fines, ma chair ? Or donc, en termes d’injonctions contradictoires, amusons nous un peu avec ces 2 invitations antinomiques :

1) Depuis le 1er janvier 2013, les seuils d’alerte en particules fines, les bien nommées PM 10, ont déjà été dépassés 26 fois dans l’agglomération parisienne. On vous invite à rouler doucement sur le périphérique, et si vous pouviez lâcher ce diesel maudit, ce serait tant mieux !

Vélib’ et course à pied, dont je suis adepte (pas dans les rues de la ville, dans un parc, question de bon sens), à quel point nuisent-ils à la santé des Pharisiens médusés par leur masque pollué (mais pas autant qu’à Calcutta ou Beijing, loin s’en faut) ?

Oui, lorsque la qualité de l’air laisse à désirer : « La preuve, c’est que les autorités n’hésitent pas à recommander ces derniers jours de « privilégier les activités calmes et d’éviter les activités physiques intenses». Une mesure, parmi d’autres, à laquelle les Franciliens risquent de devoir s’habituer« . Notamment le renforcement des contrôles techniques et l’abaissement de 20 km/h de la vitesse maximale, lorsque le niveau 2 de l’alerte pollution est déclenché. Ce qui devrait se produire au moins une dizaine de fois en 2013, pronostiquait la préfecture. Pic de pollution: vers des mesures plus contraignantes.

2) Inscrit volontaire à CitéGreen via mon abonnement Velib, je reçois donc une invitation récurrente à ce challenge Velib, auquel je participe volontiers en remontant ma butte pour accumuler des points. En remontant des vélos en haut des collines parisiennes sur les bornes dites V+, car apportant plus de points au jeu citéGreen d’adpete du Velib :

Bonjour à tous, ici Bertrand. Je vous retrouve pour cette deuxième semaine de compétition. Je suis actuellement sur la place de la Concorde pour voir défiler le cortège de coureurs.

Nous sommes en pleine semaine de défi V+ et les courageux participants ne ménagent pas leurs efforts et grimpent des kilomètres de dénivelé ! C’est LA semaine la plus difficile du Challenge d’après notre expert Nel Picfort. Très physique, cette étape est essentielle pour les coureurs de tête qui vont pouvoir prendre de l’avance pour le classement final.

Bon, précisons que je roule aux Marlboro, la marque me sponsorise avec le sourire en coin de l’éternel cow boy urbain, instant gagnant. Donc, quelques particules fines de plus ou de moins, qu’importe, mais il faut qu’elles soient recensées dans le barême des points !

Pourvu que j’en gagne plus, qu’importe 6 petits mois d’espérance de vie perdue, selon les pronostics, puisque mon espérance de vie est de 97 ans, avec toute ma tête d’adolescent, option éternelle jeunesse enthousiaste en coin, plutôt que toux poussive !

Plus d’infos sur le défi Bornes V+ ici

A partir du 1er Avril, gagnez des points supplémentaires à chaque fois que vous déposez votre Vélib’ à une borne V et que vous accumulez 1000 particules fines PM 10 expertisées par test automatique d’expiration à l’arrivée à la borne+ ! Et oui, tous vos efforts méritent récompense !

Le pompon ? Un stage de 14h offert par lesphotographes.org pour la personne qui utilisera le plus ces bornes et atteindra en premier 50 000 particules fines depuis le 1er avril !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 081 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :