Prière d’insérer & renaître

Poster un commentaire

décembre 18, 2012 par Parallèles Potentiels

Après JC

(une disparition, un hommage, une messe, du cérémonial, du trouble, du vivant, du sortilège en gelée)

Le saigneur -est-il victoire de la vie au sens où le  bedaut de Saint Médard
l’appelait de ses voeux voraces de thuriféraire religieux ?
Ou le V de la victoire de la M sur la V ?
Le bâton du berger quoiqu’il en soit accompagnera Jean-Claude
dans le sempiternel
que la force soit avec les vivants de lui,
ceux qui l’aimaient, ceux qu’il aimait

émouvante oraison de Catherine disant la difficulté d’oublier, d’être à la hauteur
de celui qui avait connu la guerre, disait-il
mais tant de sourires aussi
derrière ses yeux
Samedi dernier, il état encore capable de voir que christophe avait une barbe
zone d’ombre sur les visages

en dépit de la big araignée
et des big brothers de religieuses vérités avariées
Je dis Jean-Claude, que ton règne advienne
toi qui en matière de culte
étais plutôt règlé sur fréquence France Cul’
que la vie de Jésus
plus proche de la secte de Lacan
que des péroraisons confites à finition curetonne

Mais rendons-lui cette grâce :
L’église cristallise d’émouvants souvenirs d’un jour de pluie
depuis le lointain Moyen-âge
Beau quand même quand on aime
d’y magnifier  disparition vécue double
douloureusement
flammes quelque peu réductrices pour certains
Urne emb-harrassante, gros pouvoir d’absolu aussi


Prière d’insérer

Prière d’incinérer

Prière d’errer

Errare post partum est
JC.
Il aimait la lecture du monde disait Catherine
les petits cafés de l’ailleurs,
marcher chaque jour
Paris d’un pas lent
les derniers temps
Danièle depuis si lontemps
l’accompagnant
le veillant
tolérant

Tellement ri ensemble vous avez, dieu merci !
sans dieu autre que la complicité et la fréquentation assidue de valeurs humaines
Il fallut pourtant y rester
trop humains nous sommes
because le berger reprend au centuple
ce que la vie a essaimé mûri
Passé un dernier kawa au bar
d’La Salle à manger de la rue Moufte ‘tard

Pour l’option rédemption réincarnante
prière de fondre à la station
Passerelle des Arts

le meilleur du pire ?
Maybe pour moi :
être disséminé en Seine
Belle idée qu’il avait eu
déstabilisant rite de disparition aussi
dit
Catherine

Nez en moins partir en l’air,  une sublimée
de la douleur (fleur imaginaire)
je trouve
quand même
et puis c’est interdit de disséminer Passerelle des arts
façon puzzle de poussière
Et alors ? Ce fut ce fuit ce fuira dernier instant
d’interdit aux 4 vents
Toujours bon à prendre ? Beau vu de loin, facile à dire ?
Mffffffffff  !

Oui, c’est disparaître vrai
ment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 081 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :