Standard et Pauvre, I mean Standard & Poor

Poster un commentaire

décembre 2, 2012 par Parallèles Potentiels

facétie du dimanche soir
Standard et Pauvre, I mean Standard & Poor

Zone euro : sonnée, mais pas (encore) K-O

L’agence Standard & Poor’s
a placé la note de la zone euro 1 à 5
sous surveillance négative
Sur fond de système hospitalier dégradé par les purges et les pression
Notons que les noteurs de la notation
ont un nom sibyllin, voire zarbi,
pour juger de toutes choses
et menacer d’abaisser de deux crans
notre triple A français
d’Andouillettes Ancien Age
rongées par le nouvel âge libéral

S’appeler Standard et Pauvre
pour faire pression sur les masses
Isnt’ it strange doctor ?

Faudrait-il un super héros ?
Oui ! Et c’est Friedrich-Wilhelm Nietzsche
René en apnéeiste Herbert Nitsch,
triple recordman du sauvetage mondial
qui fera le sale boulot
à Dean’s deep Blue hole,
son trou bleu de 203 mètres
il ira toujours plus loin
No limit, mais sans Niké

Le plus gros problème viendra de la bande son :
Comme dans le dernier film d’Eric Besson
Sur la très émouvante Aung San Suu Kyi
Son compositeur attitré, Eric Serra,
a encore sorti les big blue violons

On s’y noierait dans une flaque d’eau
Un soir d’ivresse bretonne
Tel camembert
normand
coulant
in fine
Christophe Riedel
aka nudiste du sud intérieur

Le sauveur de secours, dit le plan C,
à déjà quitté terre :
sans cordes ni mousquetons,
probable mousquetaire,
Agé de 48 ans, Alain Robert

Il a déjà escaladé à mains nues plus de 80 gratte-ciel autour du monde,
dont les tours du quartier d’affaires de La Défense, près de Paris, mais aussi la tour Eiffel et la tour Montparnasse, ainsi que l’Empire State Building à New York.
Le Taïpeh 101 à Taïwan, l’immeuble le plus haut de la planète avec 508 m, ne lui a également pas résisté.
Dernièrement, le 30 août 2010, il a escaladé les 150 m des tours Lumière dans le centre de Sydney en 25 minutes, sous le regard et les applaudissements de dizaines de curieux, avant d’être arrêté par la police.
Avant de s’attaquer à l’ascension d’édifices urbains, Alain Robert était considéré comme un des meilleurs spécialiste de la « grimpe » des falaises. Sa passion a failli lui coûter la vie en 1982 quand une chute l’a rendu invalide à 66 %. Une lésion à l’oreille interne le rend depuis sujet au vertige.

Il prend toutefois bien soin d’avertir le public que ce sport, l’escalade en solo intégral, «peut être mortel ». Et plus vite qu’en fumant un paquet de tiges cancérigènes pendant trente ans.

Le costume de Spiderman qu’il arbore,
de même que les arrestations suivant ses escalades
pour la plupart non autorisées,
font partie intégrante de sa stratégie de communication.
Ce en quoi, il tire le fil improbable qui le relie à Standard and Poor. Qui pique !
Et qui jouera comme d’habitude sur les
pertes et dettes souveraines
comme araignée en bourse

 

In English, without Johnny :

 

Eurozone: rung, but not (yet) K-O
The Standard & Poor’s
placed the note in the euro area from 1 to 5
on negative watch
Against the backdrop of the hospital system degraded by the purges and the pressure
Note that the raters scoring
have a cryptic name and even weird,
to judge all things
and threaten to reduce by two notches
our triple A French
of Old Age Andouillettes
eroded by the new age Liberal
Standard and Poor call
to put pressure on the masses
Is not ‘it strange doctor?

Should there be a superhero?
Yes!  And that is Friedrich Wilhelm Nietzsche
Reborn in apnéeiste Herbert Nitsch,
Triple world record holder of worldwide Rescue
he shall do the dirty work@
Dean’s Deep Blue Hole
his favorite blue hole of 203 meters
He will go even further
no limit, but without Niké & corp I hope

And then occupy Wall street’s and La Défense

climb until the old world’s end & renewal date

You know

Like that french spider tower’s climberman

Alain Robert, qui a déjà escaladé à mains nues plus de 80 gratteciel autour du monde,

As in Eric Besson’s last movie (The lady)
On the very moving, real and respectable Aung San Suu Kyi

The biggest problem

will come from the soundtrack: Its resident composer, Eric Serra,
released the big blue violin so sticky
One would drown in a puddle
One drunken evening in Brittany
Like a Norman mailer’s Camembert cheese
flowing
ultimately
Christophe Riedel
Aka nudist south within
Cordialement

Oups, by the way :

Here comes the savior aid :

Aged 48, Alain Robert has climbed bare hands for more than 80 skyscrapers around the world, including tours of the business district of La Defense, near Paris, but the Eiffel Tower and the Montparnasse Tower, and the Empire State Building in New York. The Taipei 101 in Taiwan, the tallest building in the world with 508 m, also did not resist. Recently, 30 August 2010, he climbed the light towers 150 m in central Sydney in 25 minutes under the gaze and applause of dozens of onlookers before being arrested by the police.
Before tackling the rise of city buildings, Alain Robert was considered one of the best specialist in the « climb » the cliffs. His passion almost cost him his life in 1982 when a fall has made it invalid to 66%. Injury to the inner ear makes for head for heights.
However, it takes care to warn the public that the sport, climbing solo full, « can be fatal. »
The Spiderman costume he wears, as well as his arrest following escalations – for most unauthorized – are integral part of its communication strategy. Ant that might be what he has in common with Standard et Pauvre. I mean Standard & Poor.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 078 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :